FERTILISATION PHOSPHO-POTASSIQUE

5 novembre 2018

Oui à la modulation de dose droite/gauche différenciée !

Pour que la carte de l’épandage ressemble vraiment à celle de la préconisation (en haut), SULKY et les experts de Défisol ont sécurisé l’accès à la modulation de dose automatisée.

L’équipe Défisol : A gauche, le directeur de Défisol Services, Benoît Dreux  avec Maxime Bécu et Charles Duval, chefs de projet Agriculture de précision.

 

 

 

L’agriculture de précision gagne du terrain. Si ces technologies fonctionnent, une fois installées dans les postes de conduite, c’est grâce à des experts comme Défisol Services.

Leur savoir-faire a apporté à Sulky une « première » mondiale, la modulation de dose différenciée gauche/droite sur le terminal ISOBUS QUARTZ 800 ou sur le terminal ISOBUS John Deere Green Star 2630.

Défisol , filiale de recherche du groupe coopératif InVivo

Au début des années 2000, des agriculteurs normands, adhérents du GRCETA de l’Evreucin, dans l’Eure, se sont associés avec l’enseignement et la recherche agricole pour mettre au point des solutions d’agriculture de précision opérationnelles et rentables.

L’expérience de ces agriculteurs passionnés et le savoir-faire unique en France de Défisol ont conduit plusieures coopératives à créer, au sein de leur union nationale InVivo, la société be Api. Défisol est aujourd’hui la filiale Recherche et Développement de be Api.

Bien caractériser pour bien préconiser

Défisol s’est donné deux grands domaines d’intervention : le diagnostic de l’hétérogénéité  des sols et l’appui opérationnel à la modulation de dose. L’entreprise a développé la multi-analyse de sol, qui consiste à connaître le pH eau, la teneur en P2O5, en K2O ou en magnésie. Elle commence par recouper informatiquement les archives de vues cadastrales, ce qui donne un historique précieux des pratiques culturales ; grâce à une tablette numérique il est alors possible de fournir aux pilotes de quads qui réalisent des prélèvements, un plan de travail qui optimise l’investissement/hectare.

Aller au bout d’une démarche de modulation de dose

Plusieurs récompenses sur les grands salons du machinisme en Europe ont salué les efforts de Sulky pour obtenir un épandage centrifuge « grande largeur » qui réduit les zones de sur et sous dosage d’engrais. L’agriculture durable, celle de demain, vise plus haut : optimiser les rendements en tous points de la parcelle.

La modulation de dose tient un rôle central, mais à condition de réduire les écarts entre la carte de préconisation de départ et la réalité de terrain. D’où, en épandage grande largeur, l’intérêt d’une modulation différenciée droite/gauche dans les zones « de transition », où la consigne de dose doit varier.

SULKY est le 1er constructeur au monde à apporter la solution d’une modulation de dose différenciée droite/gauche avec son Terminal ISOBUS QUARTZ 800 ou le Terminal ISOBUS John Deere Green Star 2630.

P2O5, en K2O : une modulation qui peut aller jusqu’à l’impasse

Les sols cultivés contiennent des réserves de phosphore et de potassium souvent importantes. Mais, à la différence de l’azote,  tout n’est pas immédiatement disponible pour les plantes.

Suivant le niveau d’exigence de la culture et la teneur en éléments P-K dans le sol, il est possible de moduler les doses, voire de réaliser une impasse. Le passé de fertilisation et la restitution ou non des résidus de culture du précédent sont également des éléments à prendre en compte.

Personnalisation…et mises à jour

Une fois sa préconisation « géo-référencée à la parcelle » transmise, la mission de Défisol peut se prolonger jusque dans la cabine du tracteur. Cette prestation est donc personnalisée suivant le matériel d’épandage, le type de boîtier, la teneur de l’engrais du jour en éléments fertilisants… Défisol est également là quand un client des coopératives adhérentes à InVivo a besoin d’info sur la mise à jour de sa console.

En 15 ans, la Normandie  est devenue la première région d’agriculture de précision en France. Plus de 350 agriculteurs modulent les doses, chaque année, sur plus de 65 000 ha de grandes cultures et de cultures industrielles, en s’appuyant sur les services de la société Défisol, désormais dans le giron d’InVivo.

 

Jalon Magazine

Je m’abonne

Nous avons bien pris en compte votre inscription.